cuisinouverte.com, la viande

    Début du mois de juin,  je me réorganise dans ma cuisine,  je garde les fruits secs comme base de sucrant pour mes préparations sauf pour les gâteaux, biscuits préparés au chocolat noir qui nécessitent aucun ajout sucré, le chocolat suffit amplement. Pareil pour les brioches, je les prépare sans sucre car la pâte à tartiner ou encore la confiture aux fruits frais (sans sucre ajouté) ou le miel seront de la partie. Cette façon de procéder, permet à mon palet de se déshabituer du sucre (industriel) mais aussi celui de mes enfants. C'est vrai que je prépare souvent des goûters et desserts au chocolat noir, cela passe inaperçu.

Petit à petit je me réadapte à une cuisine sans sucre, mes placards étaient vides de gâteaux et sucres  industriels même « bio » car cela reste nocif et extrêmement addictif!! Huit fois plus que la cocaïne, oui oui, le sucre fonctionne bel et bien de la même manière et bien plus que cette drogue, rendez vous compte?!
Lancée et déterminée, je vais bien plus loin dans mon tri.  Je décide d'arrêter la consommation de farine blanche telle que T45, T55  et même « bio » encore une fois.
Je m'explique car moi aussi, il y a quatre ans de cela, je ne faisais pas la différence sur le choix des farines. L'abréviation « T » signifie « type », cela correspond au degré de raffinage de la farine, plus le chiffre est petit, plus la farine est raffinée, c'est à dire qu'elle est très riche en glucides et ne contient  pas du tout de fibres, vitamines et minéraux. En résumé, c’est une farine qui n'apporte aucun nutriments à notre corps si ce n'est qu'augmenter notre taux de glycémie.
Depuis, j'utilise des farines dont le type est élevé, plutôt complètes, souvent  avec un indice glycémique faible (T65, T80, T110, T150, farine de seigle, farine d'avoine, farine d’épeautre  etc …).

Sans rien vous cacher, ce n'était pas “la vie en rose” tous les jours, j'étais souvent épuisée avec des baisses de tensions qui s'accompagnaient forcément de vertiges. Je  m'accroche tout de même à ce nouveau mode de vie en gardant espoir avec fierté de continuer ce chemin de sevrage.


Petit à petit, je décroche du sucre, heureuse de retrouver le goût sucré naturel des aliments, mes habitudes changent, surtout au petit déjeuner, le repas important pour démarrer une journée en forme, en évitant les fringales en milieu de matinée.

Quotidiennement, mes journées commencent par un grand verre d'eau tiède et du citron ou une tisane détox (thé vert/citron, gingembre/citron, Hibiscus/ortie/réglisse etc…). Ensuite, je consomme soit des porridges, c'est un mélange de lait, pour moi végétal avec des flocons d'avoine, cannelle, vanille, fruits, fruits secs, graines ( chia, sésame, lin etc...) avec des oléagineux (amandes, noix, noisettes etc...) sans sucre, bien sûr. Je consomme aussi des aliments gras comme les œufs, olives noires, du saumon avec des crudités telles que concombres, tomates. Du pain complet, badigeonner de purée d'oléagineux  (purée de cacahuètes, d'amandes, de sésame etc... Les oléagineux sont composés de bons lipides et protéines dont le corps a besoin, ils vous éviteront  de craquer ou d'avoir tout simplement faim.
D'ailleurs, en suivant les conseils précieux de Danièle Gerkens, j’opte pour une poignée d'oléagineux ou fruits secs (amandes, noix, raisins secs etc. …) lorsque un petit creux ou une envie sucrée se font ressentir. Cette idée me réussit plutôt bien, cela devient mon encas favoris.

 

A la deuxième quinzaine du mois de juin, ne consommant plus de sucre industriel, je n'ai plus de fringales, mes envies sucrées ont presque disparu et la fatigue quotidienne n'était plus la.
Je perds un peu l'appétit, pas très faim, je ne terminais jamais mon assiette, toujours pareil, cela fait partie du sevrage, j'en suis même ravie car il me reste quelques kilos à perdre, quelle bonne nouvelle !
Malgré, mon changement vers un mode de vie sain, il me manquait quelque chose, bannir complètement le sucre de ma vie. Cette drogue m'a empoisonnée dès le plus jeune âge avec un mode alimentaire industrialisé. Je comprends maintenant pourquoi à l'école, j'avais des moments de fatigue appelés couramment « coup de pompe ». Et vous, connaissez- vous cette sensation?

Evidemment, en commençant ma journée avec des croissants, pains au chocolat, céréales, biscottes etc... mon taux de glycémie ne pouvait qu'être élevé. Vous serez étonnés, si vous l'ignorez, comme moi il y a quelques années, que ces aliments industriels contiennent tous du sucre, c'est ce que l'on appelle « les sucres cachés ». Si vous prenez le temps de lire quelques étiquettes au supermarché, vous remarquerez que tous les aliments industriels contiennent du sucre ! Je n'ai jamais fait attention jusqu'à ce que l'auteure, Danièle Gerkens en parle dans son ouvrage. D'ailleurs, j'étais surprise en faisant l'expérience, moutarde, ketchup, biscuits apéritifs, viennoiseries, céréales, sauce tomate, le lait, les crèmes liquides et j'en passe …
En éliminant tous ces produits, il ne reste, en réalité “plus rien” dans les placards. Bien sûr, Je ne dis pas que j'ai banni tous les produits industrialisés, cela serait très difficile du premier coup et presque impossible. J'ai gardé les basiques: les crèmes (végétales pour moi), les sauces tomates lorsque la saison des tomates est finie, le chocolat noir à partir de 70% ( oui je me le permets à petite dose pour ne pas craquer, un ou 2 carrés par jour), le cacao amer, les yaourts végétaux, les farines (citées plus haut), les fécules, les fromages (brebis et chèvre) et certains laits végétaux ( lait de soja, riz). Pour le lait d’amandes, noisettes et avoine, je les prépare moi même, ils se conservent très bien au frigo dans une bouteille en verre pendant 3 à 4 jours.


Un mois assez agité, passé dans la réorganisation et la découverte de mes nouvelles créations culinaires sans sucre, juste avec des fruits frais de saison, des fruits secs et un peu de miel parfois, à petite dose, que je me procure chez mon apiculteur. Ceci dit, je commence à savourer ce nouveau mode de vie encore plus sain et toujours aussi gourmand.

 

Episode 3, à suivre prochainement ...

 


cuisinouverte.com, Bye bye sugar, épisode2

Retrouver

mes recettes

100 pour Sans sucre

ICI