L'alimentation intuitive...une nouvelle facon de m'alimenter.

Cuisinouverte.com, l'alimentation intuitive, une nouvelle facon de m'alimenter.

Rester zen face à la nourriture n'a jamais été chose facile pour moi.

Pourtant, je n'ai jamais souffert de TCA (troubles du comportement alimentaire). Depuis l'adolescence plus précisément, ma relation à l'alimentation est beaucoup liée aux émotions (anxiété, tristesse, déception etc...).

D'ailleurs, mon histoire avec l'addiction au sucre à commencer à cette époque.

 

Les émotions, lorsque l'on a du mal à les gérer nous gouvernent et finissent par prendre les commandes de nos vies!

A l'âge adulte, hypersensible et hyper émotive, je commence à prendre conscience que mes émotions sont étroitement liées à mon rapport particulier à la nourriture. Les saisons et les périodes hormonales jouent aussi un grand rôle…(sujet très intéressant que j’aborderai dans un prochain article).

 

Ces émotions tellement désagréables et frustrantes telles que l'anxiété, la peur, la tristesse, le sentiment d'infériorité chamboulent l’humain dans sa globalité.Certaines personnes vont mieux gérer leurs émotions  alors que d'autres vont devoir faire appel à des thérapeutes pour les dépasser.

Il faut arrêter de minimiser l’ impact des émotions sur nos vies.

"Ohhh, ca va, tu abuses,c'est pas ca qui va te faire déprimer" ou encore "Ca va, c'est qu'une petite dispute, tu vas t'en remettre !"

J' entends ces phrases depuis des années et aujourd'hui, je dis STOP ! Stop, à ces personnes ,qui minimisent les émotions des autres.

Il faut comprendre que nous sommes tous (tes) différent (es), et ce qui n’affecte pas certain en affecte d’autres. Une blessure facile  à cicatriser pour certains mettra des année pour d’autres.

Chacun sa manière de gérer ses émotions. Je ne peux pas comparer ma tristesse à celle d'une autre personne même si l'épreuve traversée est similaire !

 

D’ ailleurs n'hésitez absolument pas à contacter un professionnel qui peut vous aider à faire face aux difficultés que vous traversez à cause des émotions. Les émotions peuvent être handicapantes et vous causer du tort si vous ne prenez pas les choses en mains !

Il y a quelques années, j'ai moi même fait appel à une psychologue. En écoutant mon corps avec attention, j'ai beaucoup appris, ces deux derniers mois. Lorsque je n'ai pas faim mais que j'ai juste envie de manger, je me pose une question "eh kim ! pourquoi tu veux manger ?". Que se passe t-il dans ma tête, quelle est cette émotion qui me laisse soudain penser à la nourriture?

 

Cela peut sembler compliqué ou même absurde, mais il faut comprendre les causes qui vous poussent à vous jeter sur la nourriture. Ennui, tristesse, anxiété = DIRECTION LE FRIGO  

Alors, on ne peut pas nier, ni vous et moi, que les émotions ont une grande influence sur notre alimentation.

Cet  un article de Laura Schellino diététicienne est  très instructif sur la relation émotions et l'alimentation. Je vous invite a y jeter œil !

 

Ces derniers temps, j'ai entendu parler de l'alimentation intuitive, et vous me connaissez … J’ai été fouiner, chercher, j’ai enquêté et … Je suis tombée sur les articles  complets d'une nutritionniste, Karine Gravel. (voir son article d’introduction ICI)

 

L'alimentation intuitive a été crée par deux nutritionnistes américaines: Evelyn Tribole et Elyse Resch. Ces nutritionnistes ont décidé de revoir leur façon de procéder et les conseils qu'elles donnent à leur consultants pour qu'ils puissent atteindre leur poids de forme.

 

L’alimentation intuitive n'est pas un régime, loin de là ! D'ailleurs, l'idée des diètes amaigrissantes est totalement rejeter par cette méthode. Cela me convient a merveille j’en suis persuadée les régimes ça ne fonctionne pas :les régimes sont tout simplement un cercle vicieux de frustrations et de compulsions alimentaires sans fin, Ce n'est pas sain pour notre santé physique et mentale.

 

L'alimentation intuitive nous permet d' établir une parfaite harmonie entre notre corps et notre esprit. Une façon sensée et respectueuse de s'alimenter sans privation. Cette méthode est basée essentiellement sur les signaux de faim et de satiété.

 

Néanmoins, il y a 10 principes à respecter lorsqu'on intègre cette nouvelle routine alimentaire à notre quotidien :            

Cuisinouverte.com,l'alimentation intuitive, une nouvelle facon de m'alimenter.

Depuis le début du mois de Mars, j'ai changé ma façon de m'alimenter.

Cet hiver, je ne me suis pas senti très en forme, je me sentais lourde et souvent fatiguée. Ce n'est pas normal de ressentir cette fatigue chronique sans raison. Il est vrai qu'à cette période, je me laisse un peu plus aller sans trop faire attention. Le soucis n’est pas la qualité de mes choix alimentaires mais la quantité. Je peux me resservir 2 à 3 fois sans forcément avoir faim, je grignote par ci, par là…

Et même si les aliments choisis sont sains, riches en vitamines, en nutriments etc... ce n'est pourtant pas sain ni normal de manger sans ressentir la faim! Notre corps a besoin de pause.

La preuve, j'ai pris 2 kilos cet hiver ( ce n'est pas la mer à boire, certes , mais cela n'aurait pas dû arriver si j'avais écouter et respecter les vrais signaux de la faim !

 

Un exemple : "Votre voiture ne manque pas de carburant mais a du mal à démarrer, vous n'allez pas  lui rajouter du carburant puisque cela va déborder mais plutôt chercher d'où vient le problème ! Non ?

Et bien, c'est exactement pareil lorsque vous ressentez ce besoin de manger sans avoir faim… pourquoi vous voulez vous à tout prix manger ? Quel est le problème qui vous pousse à vous réfugier dans la nourriture!?

 

Personnellement et peut être que vous allez trouver cela illogique puisque j'adhère totalement à l'idée de l'alimentation intuitive. Je trouve que le 3ème et 4ème principes peuvent prêter à confusion.

Pour le troisième principe : on s'accorde de manger tout ce que l'on désire.

Pour le quatrième principe : d'arrêter de catégoriser certains aliments comme étant bons ou mauvais.

Prenons l'exemple d'une personne qui aime les sucreries. Si elle interprète mal les principes de l'alimentation intuitive, elle peut comprendre que consommer du sucre sans privation ne lui fera aucun mal! Hors, il n'est absolument pas question de cela lorsque les messages de l'alimentation intuitive sont bien étudiés.

Pour éviter donc tout débordement, avant de se lancer, renseignez vous bien sur le sujet. Voici, un article sur l'alimentation intuitive.

 

L'alimentation intuitive nous apprend la discipline alimentaire afin d' éviter, justement, tout excès! Les choix alimentaires sont à prendre en considération, c'est le fait d'honorer sa santé avec des aliments sains, sans pour autant se priver d'autres aliments qui nous font plaisir mais toujours avec parcimonie. S'avoir doser et peser le pour et le contre dans les choix des aliments.

Que vont-ils apporter à notre corps? Quels impact ont-ils sur notre santé?

 

Grâce à l’alimentation intuitive, je appris à reconnaître les aliments bons et mauvais pour moi. Je reconnais les aliments, même les plus sains, qui nuisent à l' équilibre de mon corps. Oui! Un aliment sain peut déséquilibrer le fonctionnement de votre organisme.

Je m'explique: en écoutant mon corps, j'ai remarqué qu'après avoir consommé:

  • Du chou (chou fleur etc...) mon ventre double de volume.
  • De sucre, et même très peu, cela me provoque des nausées, un mal de tête et des boutons se manifestent.
  • De l'avocat, un aliment que j'apprécie énormément, depuis quelques années, mon estomac le digère très mal!
  • Le beurre et tous les produits laitiers de vache me provoquent des ballonnements et des aigreurs à l'estomac.

Et pas que… pleins d'autres aliments ne sont plus tolérés par mon organisme.

C'est là qu'entre en jeu l'alimentation intuitive, ce qui est bon pour toi n'est pas forcément bon pour moi, d'où l'importance de s'écouter!

 

Avec l'alimentation intuitive, on apprend à faire les bons choix pour notre santé. Choisir les aliments que notre corps tolère sans complications et ne pas lui imposer ceux qu'ils rejettent. Si votre corps vous envoie des signaux pour vous faire comprendre que tel ou tel aliment lui est insupportable, ne le forcer pas à l'accepter… Dites vous qu'il y a de bonnes raisons à cela, faites lui confiance.

Sachez que votre corps ne vous trompera jamais, il est votre meilleur ami, aidez le à bien se sentir afin qu'il puisse rester le plus longtemps possible en bonne santé.

 

Pour moi, l'alimentation intuitive est une sorte de thérapie. Elle nous aide à sortir de notre zone de confort.

 

  • On découvre cette sensation de liberté face à la nourriture.
  • On devient maître de nos envies et pas le contraire.
  • On gère nos émotions autrement que de se jeter sur la nourriture (qu'elle soit saine ou pas!) car on écoute notre corps en toute conscience.
  • On apprécie mieux les instants ou l'on passe à table, on savoure mieux notre repas car la faim est belle et bien présente.
  • On se sent beaucoup mieux dans notre corps grâce à cette sensation de légèreté. Evidemment, nos organes ont le temps de se reposer jusqu'à la prochaine sensation de faim déclenchée naturellement.
  • On comprend mieux le fonctionnement de notre corps, on l'accepte donc et on  fait la paix avec lui.
  • On devient plus curieux (ses) et attentif (ves) quant aux choix des aliments car on est conscient des besoins nutritionnels dont a besoin notre corps.
  • On se laisse guider par les signaux de notre corps (physique) et non pas ceux de notre mentale (psychique)… et ça change tout !

Ce constat est personnel, j'ai vraiment ressenti ces bienfaits avec cette nouvelle méthode d’alimentation. Jusqu'à maintenant, je n'en tire que du positif!

Pour le moment, je trouve que l'alimentation intuitive est la manière la plus intelligente pour éviter tout excès et se faire plaisir en restant dans le juste milieu.

 

Il est certain que cette façon de procéder ne sera pas facile dès le départ. Il va falloir s’armer de patience afin de mieux comprendre le fonctionnement de votre corps.

 

Pratiquer l'écoute consciente est un acte de générosité vis à vis de notre corps mais c'est aussi le respecter et l'honorer. Notre corps a besoin de se sentir aimé, dorloter et chouchouter si l'on souhaite préserver notre santé!

Si tu veux commencer par prendre soin de ton corps, offre lui d'abord une écoute attentive, il te remerciera.

 

 

Prenons soin de notre corps au risque qu'il nous le fasse payer un jour…

 

Bilan perte de poids du mois de Mars: -1,5 kgs sans frustration ni privation, juste en me laissant guider par les besoins de mon corps.

 

La perte de poids n’est pas le but ici. Ne vous focalisez surtout pas dessus. S’il doit y avoir une perte de poids, cela se fera naturellement… faites confiance à votre corps.

 

Alors qu'en pensez vous? Etes vous prêt (es) à vous lancer?

 

 

Cuisinouverte.com,une nouvelle facon de m'alimenter.

Écrire commentaire

Commentaires: 0